La petite histoire de la rue St-Denis à Saint-Lambert

Le développement de St-Lambert est en grande partie dû au chemin de fer. Alors que la ligne de chemin de fer de la Compagnie du Grand Tronc relie déjà St-Jean-sur-Richelieu à La Prairie en 1838, le noyau villageois de St-Lambert composé des rues Victoria, Lorne et St-Denis, entre autres, s'urbanise vers la fin du 19e siècle. Effectivement, dès que le pont Victoria est construit, en 1860, le développement du territoire s'accélère. Les terrains situés entre les rues Victoria et St-Denis qui étaient en lien avec la traverse de l'île Moffatt, inutilisée avec la venue du pont Victoria, sont vendus en 1872 afin d'accueillir un nouveau lotissement. Une première église anglicane est construite en 1886 sur la rue Lorne. L'église catholique est construite sur la même rue en 1896. Elle sera reconstruite en 1935 à la suite d'un incendie et c'est d'ailleurs cette église qui est visible depuis la cour arrière de la maison.

 

Puis vers 1908, l'usine Waterman Fountain Pen, compagnie New yorkaise, s'installe où il y a désormais la rueWaterman. L'usine fabriquera des stylos à plume jusqu'en 1972 et sera convertie en condos en 2005. L'arrivée de l'usine coïncide avec la construction d'un parc immobilier de maisons de ville en rangée en brique rouge, qui caractérise encore fortement le noyau villageois.

 

C'est dans ce contexte de grand développement qu'a été construite la maison, vers les années 1900.

 

Photo : la rue St-Denis en 1919. Crédit : Société d'histoire Mouillepied